L’investissement en EHPAD

Résidences Médicalisées & Séniors, EHPAD

EHPAD : accueil des personnes âgées dépendantes et « Alzheimer »

Le vieillissement des populations est un phénomène démographique observé dans la plupart des sociétés développées. Les plus de 85 ans représentaient 2% de la population totale en 2000 et devraient représenter 8% en 2050.

Baisse de la fécondité, allongement de la durée de la vie, amènent à une inversion de la pyramide des âges.

Aujourd’hui, avec 89 lits en établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD) pour 1000 personnes de 75 ans et plus, la France accuse un déficit sévère en structures d’accueil. On estime qu’en 2025 le nombre de personnes âgées dépendantes y compris « Alzheimer » va croître de près de 25%, et il faudra alors près de 500 000 places en établissements ou résidences spécialisées.

Des structures dédiées à la dépendance doivent donc se développer et les pouvoirs publics et les collectivités locales comptent sur le secteur privé pour financer et développer de nouveaux établissements.

L’incitation fiscale est plus que jamais justifiée pour ces investissements responsables et citoyens.

Pour autant, l’Etat reste présent, surveille et encadre ce marché très sensible. Des normes strictes et évolutives prévues dans des conventions tripartites (Etat, Région et opérateurs privés) ont pour objectifs l’homogénéisation de la qualité et de l’éthique.